Mesurer les gains de la formation continue au Maroc

Si les dépenses de Formation continue au Maroc sont aisément mesurables, il est plus difficile de qualifier et quantifier les gains pour l’entreprise de cette activité. Quels types de retours une entreprise marocaine peut-elle attendre de la Formation professionnelle ?

Les gains peuvent être de natures très variées : gains financiers, gains commerciaux, amélioration du climat social, hausse de la qualité du travail, meilleure maîtrise des risques, amélioration de l’image employeur ou de l’image de marque… La première difficulté vient de la définition de

accutane online, Trazodone, online Sinequan, clomid pregnancy, Bupropion generic, http://zoloftonline-generic.com/catalog/Depression/Paxil.htm, http://accutanegeneric-reviews.com/, cymbalta coupons

ces profits : une entreprise doit définir ce qu’elle attend de la Formation. La seconde complexité vient de la difficulté à quantifier certains de ces gains.

Les gains doivent être calculés en lien avec les objectifs généraux de la Formation continue et les objectifs spécifiques du module. Les gains directs sont les plus facilement identifiables : amélioration de l’efficacité et de la productivité des collaborateurs. Ces deux aspects se mesurent en évaluant les efforts de production et la production de livrables. Il faut reconnaître que cela est facilement mesurable dans le cadre d’une formation professionnelle qui vise le développement de compétences techniques. Dans le cas de formation développant les compétences comportementales (par exemple les formations portant sur le management), la difficulté de la mesure des profits reste entière.

Nombreux et variés, les gains indirects s’appréhendent plus difficilement et leur mesure est parfois fastidieuse. Seuls les profits qui renvoient à l’un des objectifs fixés au niveau stratégique doivent faire l’objet d’un effort de mesure. Ces mesures ne se font pas uniquement à la fin des modules de formation, mais dans un second temps avec l’évaluation des acquis et un troisième temps avec l’appréciation de l’évolution des comportements.


Comments are closed.